• Mutations: merle blanc, hirondelle...

     

    Ce  mercredi 8 février 2012 à VANNES,   au volant de ma voiture, à un feu rouge, j’aperçois dans les espaces verts de la ville de Vannes (dans le Morbihan) un oiseau blanc que je n’arrive pas à identifier.

    Je décide de m’arrêter et d’aller voir de plus prêt cet oiseau…

    Quelle n’a pas été ma surprise de voir un merle blanc…

    Par chance j’avais mon appareil photo dans la voiture

    Ci- dessous les photos que j’ai pris.

     

    Normalement noir avec un bec jaune, il arrive parfois qu'un merle ait un problème de pigmentation, d'origine génétique, qui peut porter sur tout ou partie du plumage et du corps.

    Le merle blanc albinos, c'est-à-dire dont les cellules sont incapables de synthétiser la mélanine qui colore normalement son corps de brun-noir, aura un plumage entièrement blanc, des yeux et pattes rouge rosés mais le bec jaune grâce à la présence d'autres pigments (caroténoïdes)

    MERLE BLANC

      

    Le merle blanc leucique, c'est-à-dire dont les pigments ont des problèmes pour migrer dans les cellules, pourra présenter seulement quelques plumes blanches ou bien, au contraire, quelques plumes noires résiduelles, avec toutes les possibilités intermédiaires, selon le degré d'atteinte de sa pigmentation. Si les pattes ou le bec peuvent être décolorés également, l'œil, quant à lui, reste noir.

    La couleur de ces oiseaux les expose plus à l'attaque des prédateurs. Il faut ajouter que les merles albinos ont une déficience visuellle, sont beaucoup plus sensibles à la lumière et atteignent rarement l'âge adulte, contrairement aux individus leuciques.

      

    MERLE BLANC

     

    C’est un anomalie de pigmentation d'origine génétique peu fréquente chez cette espèce.

    En effet, normalement noir avec un bec jaune, il arrive rarement qu'un merle ait un problème de pigmentation qui peut porter sur tout ou une partie du plumage et du corps. On distingue alors, le merle "blanc" albinos, (dont les cellules sont incapables de synthétiser la mélanine qui colore normalement son corps), possèdant un plumage entièrement blanc, des yeux et pattes rouge rosés et le bec jaune (autres pigments) et le merle "blanc" leucistique, c'est-à-dire dont les pigments ont des problèmes pour migrer dans les cellules, qui pourra présenter seulement une dépigmentation partielle. Si les pattes ou le bec peuvent être décolorés également, l'oeil, quant à lui, reste toujours noir.

     

    Il se produit, pour chaque individu de nombreuses mutations au niveau de l'ADN. Celles-ci sont souvent silencieuses et n'affectent pas le phénotype de l'individu. Les mutations sont le moteur de l'évolution des espèces et dans de très rares cas, elles peuvent apporter un avantage à l'individu et se fixer dans la population.

     

     Dans le cas du merle, la couleur claire des oiseaux atteints les expose davantage à l'attaque des prédateurs et présente un désavantage par rapport aux individus non atteints. Les individus atteints meurent généralement plus jeunes et donc se reproduisent moins (moins de descendance), la mutation disparait.

    ******************************************************

    AUTRE EXEMPLE: l'hirondelle

    Mutations: merle blanc, hirondelle...

    **********************************************************************

    Le goeland:

    Mutations: merle blanc, hirondelle...

     

      

     


    Tags Tags : , , ,